Engorgement du sein

L'engorgement pathologique peut survenir tout au long de la période d'allaitement. Un engorgement non traité risque d'entraîner une baisse de la production de lait et de provoquer une mastite, une inflammation du sein.
Engorgement pathologique

Engorgement pathologique

Différents facteurs peuvent conduire à l'engorgement. Par exemple, porter un soutien-gorge trop serré ou utiliser une écharpe de portage qui ne s'adapte pas correctement et fait pression sur les canaux galactophores. Une partie du sein devient alors sensible au toucher. Sans traitement, cette zone risque de rougir. Si le lait ne s'écoule pas, il reste dans les seins et l'on observe une libération de protéines qui diminuent la production de lait. Non traité, un engorgement risque de provoquer une mastite.

Allaiter ou exprimer son lait fréquemment contribue à soulager l'engorgement et stimule l'écoulement du lait. Vous devez masser le sein, en particulier la zone concernée. L'application de compresses chaudes avant l'allaitement peut favoriser l'éjection. Vous pouvez également essayer de changer votre position d'allaitement pour que le menton de votre bébé soit dirigé vers la zone sensible. Consultez un professionnel de santé pour un diagnostic et un traitement.

Mastite

Mastite

Une mastite est une inflammation de la glande mammaire ou des tissus des seins. Elle est provoquée par un engorgement prolongé, des crevasses non traitées au niveau des mamelons entraînant une infection ou une pression qui engendre une stagnation du lait. Voici les signes de mastite :

  • Sensibilité dans une zone précise du sein
  • Zone chaude et rouge sur le sein
  • Sentiment général de malaise
  • Symptômes similaires à ceux de la grippe et fièvre

Si vous avez mal à la tête ou si vous vous sentez grippée, commencez par examiner soigneusement vos seins devant un miroir. N'oubliez pas de vérifier le dessous de vos seins, car la mastite apparaît souvent dans cette région.

Si vous craignez d'avoir une mastite, contactez immédiatement votre consultante en lactation ou votre médecin. Une mastite peut s'aggraver rapidement, en quelques heures seulement.

Continuez à allaiter – vos seins doivent être vidés au maximum. Si vous souffrez d'une mastite, ce n'est vraiment pas le moment de sevrer votre bébé – le lait doit être extrait de vos seins. Si vous devez prendre des médicaments, demandez à votre médecin de vous prescrire quelque chose qui n'ait pas d'impact sur l'allaitement.

 

Produits utiles
Produits utiles
Plus d'informations

Soin des mamelons endoloris

En savoir plus

La montée de lait (engorgement physiologique du sein)

En savoir plus

Choisir la taille de votre téterelle PersonalFit™

En savoir plus