La double expression

Les avantages de la double expression (expression simultanée des deux seins) par rapport à l'expression simple (un sein après l'autre) sont bien connus. S'ils ont été confirmés par les recherches scientifiques les plus récentes, celles-ci ont également mis à jour d'autres atouts pour les mères allaitantes, notamment une production de lait accrue, une stimulation supplémentaire pour l'éjection et une teneur énergétique plus élevée du lait exprimé.

Production de lait accrue

Des recherches antérieures ont exposé les bénéfices de la double expression sous l'angle de l'augmentation de la production de lait ; toutefois, l'on ne savait pas encore précisément quel mécanisme était à l'origine de cette hausse. Cette question a finalement été élucidée dans une étude récente (Prime et al. 2012) portant sur des mères de nourrissons nés à terme qui ont participé à deux séances d'expression, dans un ordre aléatoire. Un jour, elles ont appliqué la double expression pendant quinze minutes et l'autre jour, elles ont eu recours à l'expression simple séquentielle pendant quinze minutes. L'approche utilisée dans le cadre de cette étude est unique dans la mesure où elle utilise un appareil de mesure du débit du lait pour évaluer l'éjection du liquide.

Le Dr Prime constate : « La double expression permet d'extraire le lait de façon non seulement plus rapide, mais plus efficace. Elle augmente par ailleurs l'écoulement de lait. Ainsi, il est possible d'extraire 18 % de lait en plus en quinze minutes. Par conséquent, une quantité plus importante de lait plus riche en lipides est exprimée, ce qui conduit à un meilleur drainage des seins et à l'obtention d'un lait à valeur calorique supérieure. »

Téléchargez l'infographie ici : « Optimisation de l'extraction du lait »

Le jour où les mères ont eu recours à la double expression :

  • En moyenne, 18 % de lait en plus a été exprimé ;
  • Une proportion plus importante du lait disponible dans les seins a été extraite ;
  • Le lait exprimé présentait une teneur énergétique plus élevée ;
  • Une éjection de lait supplémentaire s'est produite.
Production de lait accrue avec la double expression

Une éjection de lait supplémentaire

Le réflexe neurohormonal d’éjection du lait, libérant l'hormone essentielle ocytocine, est primordial pour l'extraction du lait et la continuité de la lactation. Le lait ne peut être tiré du sein que pendant les éjections, qui sont de brèves augmentations dissociées de la pression intracanaliculaire, du diamètre des canaux galactophores et du débit d'écoulement du lait.

Les éjections de lait se produisent dans les deux seins simultanément, pour un nombre total d'éjections oscillant entre deux et quatorze d'une mère à l'autre (Prime et al. 2011a).  Cela explique pourquoi l'extraction du lait varie entre les mères ; certaines mères extrairont leur lait rapidement alors que d'autres auront besoin de plus de temps. Si l'on observe des divergences entre les mères, le schéma d'éjection du lait reste très cohérent pour une même mère au cours de la première année de lactation (Prime et al. 2011b).

Lorsque les chercheurs ont mesuré l'éjection de lait pendant l'expression simple et la double expression, ils ont compris pourquoi cette dernière permettait d'obtenir une plus grande quantité de lait tout en drainant mieux les seins ; en effet, la double expression entraîne une éjection de lait supplémentaire.

Les avantages de la double expression

Teneur énergétique du lait plus élevée

Après une séance de double expression de quinze minutes, la teneur en lipides du volume total de lait exprimé était de 8,3 %, ce qui est considérablement supérieur aux 7,3 % mesurés lors de l'expression simple.

Cette découverte est très importante pour les raisons suivantes :

  • Lors de l'allaitement ou de l'expression, la teneur en lipides du lait augmente de manière constante au fil du temps. Un lait présentant une teneur en lipides plus élevée indique que le drainage des seins est plus efficace. C'est le cas lors de la double expression.
  • Il est bien connu qu'un bon drainage des seins est vital pour le maintien et l'augmentation de la production de lait.
  • Un lait à teneur en matières grasses plus élevée peut faire la différence pour les bébés qui rencontrent des problèmes de croissance.

Les petits estomacs des prématurés ne peuvent assimiler que de très faibles volumes de lait ; il est donc essentiel de s'assurer que le lait qui leur est administré présente une valeur calorique élevée.

Il est important de noter que la double expression ne permet pas d'atteindre des résultats supérieurs à ceux que les nourrissons sont capables d'obtenir lorsqu'ils boivent au sein. L'avantage de la double expression est que les résultats observés se rapprochent de ceux que l'on constate lors de l'allaitement au sein et sont meilleurs que ceux auxquels l'on parvient avec l'expression simple (séquentielle).

Vidéo

Les avantages de la double expression

Résumé d'étude
Simultaneous breast expression in breastfeeding women is more efficacious than sequential breast expression (en anglais)

Simultaneous (SIM) breast expression saves mothers time compared with sequential (SEQ) expression, but it remains unclear whether the two methods differ in milk output efficiency ...

Prime, D.K., Garbin, C.P., Hartmann, P.E. & Kent, J.C. (2012)

Breastfeed Med 7, 442-447
Références

Prime DK, Kent JC, Hepworth AR, Trengove NJ and Hartmann PE. Dynamics of milk removal during simultaneous breast expression in women. Breastfeeding Medicine 2011a; Vol 0(0); 1-6

Prime DK, Geddes DT, Hepworth AR, Trengove NJ and Hartmann PE. Comparison of the patterns of milk ejection during repeated breast expression sessions in women. Breastfeeding Medicine 2011b; Vol. 6(4): 183-190

Auerbach, K. Sequential and Simultaneous Breast Pumping: A Comparison. Int J Nurs Stud 27, 257-265 (1990)

Jones E, Dimmock PW and Spencer SA. A randomised controlled trial to compare methods of milk expression after preterm delivery. Arch Dis Child Fetal Neonatal Ed 2001; 85: F91-F95

Zinaman MJ, Hughes V, Queenan JT, Labbok MH and Albertson B. Acute prolactin and Oxytocin responses and milk yield to infant suckling and artificial methods of expression in lactating women. Pediatrics 1992; Vol. 89(3): 437-440

Hill PD, Aldag JC and Chatterton RT. The effect of sequential and simultaneous breast pumping on milk volume and prolactin levels: a pilot study. J Hum Lact 1996; 12(3): 193-199 g: a comparison. Int. J. Nurs Stud. 1990; Vol. 27(3): 257-265