Allaiter des jumeaux (naissances multiples)

Donner naissance à deux enfants ou plus est un bonheur, qui ne va toutefois pas toujours sans mal, en particulier en matière d'allaitement. Mais avec une aide adaptée, il est possible d'allaiter des jumeaux. Continuez la lecture pour en savoir plus.

Breastfeeding twins and multiples

Une grossesse multiple soulève de nombreuses questions et l'allaitement de vos bébés sera probablement l'une de vos préoccupations majeures. L'organisation de l'allaitement de jumeaux (ou plus !) peut faire peur. Mais ne vous inquiétez pas : c'est tout à fait possible et vous serez doublement récompensée.

Comme toute mère qui allaite, vous devez comprendre les bases telles que l'offre et la demande et vous assurer que votre position et la prise de vos bébés sont correctes.

Autres difficultés avec l'allaitement de bébés multiples : le (manque de) temps, garder de l'énergie et établir un rythme d'allaitement optimal. Facilitez-vous la vie et acceptez l'aide que l'on vous propose.

Comment me préparer à l'allaitement de jumeaux ?

Il est essentiel que tout soit prêt avant la naissance. Même si vous avez déjà allaité par le passé, consultez une experte de l'allaitement de jumeaux.

Il existe des cours de préparation à l'accouchement et des consultantes en lactation ou spécialistes de l'allaitement qui pourront vous apprendre les bases de l'allaitement de jumeaux et répondre à vos questions. Rencontrez également des mamans de bébés multiples et renseignez-vous sur les groupes de parents de jumeaux locaux et nationaux. Ils organisent souvent des réunions ou proposent des publications, des services d'assistance et d'autres services d'aide utiles.

Sollicitez votre famille et vos amis avant votre date d'accouchement prévue pour vous aider à la maison. Déléguez la cuisine, le nettoyage et les courses afin de vous concentrer sur l'allaitement. Robin, quatre enfants, Canada, confirme que cette aide est inestimable : « Ma belle-mère est restée chez nous les deux premiers mois », explique-t-elle. « Je ne sais pas ce que nous aurions fait sans elle ! »

Gérez aussi vos attentes. L'allaitement de jumeaux nécessite un temps d'apprentissage, le sommeil se fera rare et vous serez majoritairement confinée à la maison au début.

« Au début, c'est un travail à temps plein, notre vie se résume à allaiter, allaiter, allaiter... », explique Helen Turier, responsable des services d'aide de la Twins and Multiple Births Association (Tamba) au Royaume-Uni, infirmière diplômée et mère de trois enfants, dont des jumeaux. « Votre période d'allaitement peut être plus longue, en particulier si vos bébés ont reçu des soins spécifiques. » 

Comment commencer à nourrir mes jumeaux ?

Pour bien commencer l'allaitement, le mieux est de pratiquer un contact peau à peau avec vos bébés au plus tôt après leur naissance.1 Notez l'allaitement dans votre plan de naissance et discutez à l'avance de votre intention d'allaiter avec votre partenaire et les professionnels de santé. Pensez à ce que vous voulez faire si vos bébés naissent prématurément ou doivent passer du temps en unité spécialisée.

Dans l'idéal, allaitez dès que possible après la naissance, même si vous avez eu une césarienne. Les professionnels de santé vous amèneront vos bébés et vous aideront pour la prise au sein. Si ça n'est pas le cas, demandez-leur de l'aide et assurez-vous que votre partenaire s'implique afin qu'il ou elle sache comment vous soutenir.

« Je pense que l'aide que j'ai reçue à l'hôpital pendant ces premiers jours cruciaux m'a aidée à réussir à allaiter mes jumeaux, d'autant que j'avais eu du mal avec mon aîné », déclare Zoe, trois enfants, Royaume-Uni.

Est-ce que je produirai assez de lait pour deux bébés ?

Oui. Car plus vos bébés tètent, plus vous produisez de lait. Des recherches montrent que les mères qui allaitent des triplés peuvent produire trois litres par jour2, sachant qu'un garçon moyen boit 831 ml (29 fl oz) par jour.3

Vos seins devraient produire assez de colostrum (le premier lait riche en nutriments) pour alimenter les nouveau-nés pendant les deux à quatre premiers jours. L'offre et la demande entrent ensuite en jeu.

Répondez à la demande de vos bébés. Allaitez-les chaque fois que l'un des deux commence à montrer des signes de faim (ils se réveillent, sortent la langue, tournent la tête, gazouillent ou tètent leurs lèvres ou leurs mains) pour favoriser une production suffisante.

Que faire pour faciliter l'allaitement de jumeaux ?

Vous et vos bébés avancerez à tâtons, souvenez-vous qu'eux aussi apprennent. L'un des bébés peut téter plus facilement, se nourrir plus souvent ou prendre du poids plus rapidement, alors n'oubliez pas que chacun est différent. En cas d'inquiétude, demandez l'avis de spécialistes.

« Une amie sage-femme a passé beaucoup de temps à m'aider pour le positionnement et la technique de prise, car l'une de mes filles avait des difficultés à prendre le sein au début », explique Anna, deux enfants, Royaume-Uni. « Au cours du premier mois, j'avais besoin de quelqu'un à mes côtés pendant l'allaitement, juste pour me passer les bébés. Il est difficile de manipuler deux bébés à la fois, en particulier lorsqu'ils sont si petits. »

Souvenez-vous que les premières semaines sont les plus difficiles, ce ne sera pas toujours aussi long et fatigant. Et n'oubliez pas non plus que le lait maternel, quelle que soit sa quantité, présente de merveilleux avantages pour la santé de vos bébés.

Si vous doutez de vos capacités à allaiter exclusivement ou si votre lait maternel seul ne suffit pas à vos bébés, discutez de vos options d'alimentation avec un professionnel de santé, une consultante en lactation ou une spécialiste de l'allaitement, ainsi qu'avec votre partenaire, afin de prendre les meilleures décisions pour votre famille.

Un bon attachement et le confort sont essentiels. Un coussin d'allaitement spécialement conçu pour les jumeaux peut vous aider pour le positionnement et réduire la pression sur les poignets, les bras, le dos et les épaules.

Bien que vous focalisiez votre énergie et votre attention sur vos bébés, ne négligez pas votre nutrition ni votre bien-être.

Bethan, deux enfants, Royaume-Uni, conseille : « Essayez de dormir quand vous le pouvez. Faites vos courses en ligne et planifiez la livraison lorsqu'un ami, une amie ou votre partenaire est avec vous. Préparez une grande bouteille d'eau et buvez chaque fois que vous allaitez. Et demandez à quelqu'un de s'occuper de vos bébés après afin de pouvoir vous reposer. »

Que faire si mes jumeaux sont incapables de se nourrir au sein ?

Le fait que l'un de vos bébés (ou les deux) doive séjourner à l'hôpital quelque temps, ou naisse prématurément, ne compromet pas l'allaitement direct au sein, mais il faudra peut-être patienter un peu. Si un bébé ne peut pas prendre le sein, vous pouvez exprimer votre lait en attendant. Cela permettra d'amorcer et d'établir votre production de lait, ainsi vos nouveau-nés bénéficieront pleinement de votre lait maternel, qu'ils soient nourris à la seringue, avec une sonde d'alimentation ou grâce à une autre méthode, avec l'aide d'un professionnel de santé. Vous devrez exprimer votre lait aussi souvent qu'un nouveau-né s'alimenterait, c'est-à-dire toutes les deux à trois heures, pendant un mois minimum.4

« Mes jumelles nées à 30 semaines par césarienne sont restées en unité néonatale de soins intensifs pendant de nombreuses semaines », se souvient Monika, 3 enfants, Suisse. « Je n'ai pas pu les allaiter avant 34 ou 35 semaines. Le premier mois, j'ai donc exprimé mon lait chaque jour, au moins huit fois par jour. J'avais l'impression que c'était la chose la plus importante à faire pour elles. »

Chez les jumeaux, l'un peut être assez fort pour se nourrir au sein, tandis que l'autre peut avoir besoin de lait exprimé. Dans cette situation, il est souvent plus simple pour les mamans d'exprimer leur lait pour le jumeau le plus faible et d'allaiter le plus robuste.

Il a été prouvé que le lait maternel réduisait les risques de problèmes de santé graves auxquels les bébés prématurés sont plus sujets, y compris l'entérocolite ulcéro-nécrosante (ECUN) et la septicémie.5 Par conséquent, si vos bébés sont capables de prendre votre lait maternel exprimé, soyez rassurée car vous leur offrez un bon départ dans la vie.

Dois-je allaiter mes jumeaux en même temps ou séparément ?

Chaque méthode présente ses avantages. Vous pouvez les allaiter individuellement afin de prendre vos marques puis passer à l'allaitement en tandem (allaiter les deux bébés ensemble) pour gagner du temps.

Vous pouvez essayer diverses positions d'allaitement, notamment la position du double ballon de rugby (avec un bébé dans chaque bras), la position en parallèle (avec vos bébés placés dans la même direction sur votre corps) ou la position couchée (avec les deux bébés positionnés sur votre ventre). Demandez à une consultante en lactation ou à une spécialiste de l'allaitement de vous montrer comment faire. Vous trouverez peut-être qu'une position est plus adaptée ou que certaines positions fonctionnent mieux dans certaines situations.

« Pour moi, il était plus simple d'allaiter mes jumeaux simultanément », déclare Zoe, trois enfants, Royaume-Uni. « Je procédais de la même manière la nuit. Si un bébé se réveillait pour la tétée, mon mari réveillait le deuxième. »

Vous pouvez également choisir de nourrir chaque bébé à la demande ou de réveiller le deuxième pour le nourrir une fois que le premier a terminé. Vous pouvez aussi appliquer les différentes options à votre guise.

En public, il peut être délicat d'allaiter en tandem, vous pouvez donc acheter des couvertures spéciales pour vous sentir plus à l'aise.

« Cependant, l'allaitement en tandem ne convient pas à tout le monde. Souvent, l'un des bébés avait une bonne prise, mais le second lâchait », se rappelle Robin, quatre enfants, Canada. « À la fin de la tétée, j'étais bouleversée, en nage et frustrée. Je suis donc passée à l'allaitement consécutif, j'ai sacrifié du temps, mais préservé ma santé mentale. »

Lorsqu'il est question de choisir avec quel sein allaiter chaque bébé, certaines mères décident d'attribuer un sein à chaque bébé. Néanmoins, il est judicieux d'alterner dans l'éventualité où un sein produirait davantage de lait que l'autre. Cela peut être problématique les premiers jours, en particulier si l'un des bébés tète moins. En passant d'un sein à un autre, vous permettez au plus gros mangeur de stimuler la production de lait pour l'autre et d'uniformiser la production dans chaque sein.  

J'ai du mal à allaiter plusieurs bébés : que dois-je faire ?

N'hésitez pas à demander à vos proches de prendre soin de vous afin que vous puissiez vous occuper de vos bébés. « N'hésitez pas à refuser les choses que vous ne pouvez pas gérer », conseille Bethan, deux enfants, Royaume-Uni.

Demandez un soutien professionnel et émotionnel, quelle que soit la progression de votre parcours d'allaitement.

« J'ai perdu confiance au bout de six semaines », se rappelle Billie, quatre enfants, Royaume-Uni. « J'ai appelé un numéro d'assistance et j'ai participé à un groupe d'allaitement où l'on m'a donné des conseils pour un meilleur positionnement. Je n'ai jamais regretté mon choix. »

Ne soyez pas trop dure avec vous-même en cas de mauvais jours. Allaiter plusieurs bébés peut parfois être perçu comme une responsabilité écrasante.

« Maîtriser l'allaitement d'un bébé prend beaucoup plus longtemps que ce que l'on imagine. La persévérance finit par payer », explique Olivia, quatre enfants, Australie. « Allaiter deux bébés exige un tout autre niveau de patience. Mais ça en vaut la peine. » 

Références

1 Crenshaw JT. Healthy birth practice# 6: Keep mother and baby together – it’s best for mother, baby, and breastfeeding. J Perinat Educ. 2014;23(4):211.

2 Flidel-Rimon O, Shinwell ES. Breast feeding twins and high multiples. Arch Dis Child Fetal Neonatal Edn. 2006;91(5):F377-F380.

3 Kent JC et al. Volume and frequency of breastfeedings and fat content of breast milk throughout the day. Pediatrics. 2006;117(3):e387-395.

4 Kent JC et al. Principles for maintaining or increasing breast milk production. J Obstet Gynecol Neonatal Nurs. 2012;41(1):114-121.

5 Underwood MA. Human milk for the premature infant. Pediatr Clin North Am. 2013;60(1):189-207.