Comment obtenir de l'aide pour l'allaitement

De nombreuses mamans se rendent compte qu'elles ont besoin d'aide pour l'allaitement, en particulier au tout début. Alors, à qui vous adresser ?

Getting help with breastfeeding from a lactation consultant

Pour certaines mamans et leurs bébés, allaiter ne présente aucune difficulté, mais bon nombre de mamans ont besoin d'un peu d'aide. Cependant, il existe beaucoup d'astuces pour éviter les problèmes et bien démarrer l'allaitement.

Avant la naissance de votre bébé

Il est judicieux de participer à des cours de préparation à l'accouchement. Vous y apprendrez l'importance du contact peau à peau pour démarrer votre production de lait et vous y recevrez certainement des conseils sur l'allaitement. L'animatrice vous fournira une liste de consultantes en lactation, de spécialistes de l'allaitement ou de groupes de soutien. Si ce n'est pas le cas, répertoriez les spécialistes sur place, prenez note de la ligne d'assistance pour l'allaitement et recherchez d'éventuels groupes de soutien près de chez vous.

De même, n'oubliez pas d'inclure l'allaitement et les contacts peau à peau dès que possible avec votre bébé dans votre plan de naissance. Cela permet de garantir que les professionnels de santé s'occupant de vous connaissent vos souhaits.

Qui peut vous aider pour l'allaitement ?

Si vous avez besoin d'aide après la naissance de votre bébé, demandez conseil immédiatement. Un problème anodin peut empirer rapidement, mais la plupart des problèmes se règlent rapidement et facilement s'ils sont traités à temps.

Les professionnels de santé, tels que les sages-femmes, les infirmières et les médecins, reçoivent souvent une formation de base en matière d'aide à l'allaitement. Si vos besoins sont plus complexes, vous avez tout intérêt à vous adresser à des professionnels ayant reçu une formation supplémentaire. Ceux-ci se répartissent en deux catégories : les spécialistes de l'allaitement, notamment d'autres mamans qui vous accompagnent et des conseillères, et les consultantes en lactation :

Mamans accompagnantes et conseillères

Il s'agit de mamans qui ont allaité leur bébé et sont formées pour apporter leur aide face aux problèmes du quotidien. Elles peuvent déterminer si votre bébé prend correctement le sein et s'il boit assez de lait. Si votre bébé ne prend pas bien le sein, elles pourront vous aider à trouver une meilleure position pour votre bébé. Si elles repèrent un problème qu'elles ne peuvent pas régler, elles vous dirigeront vers quelqu'un qui le pourra.

Conseillères en allaitement

Les conseillères en allaitement (notamment les responsables de La Leche League) ont davantage de connaissances sur le sujet et peuvent vous aider pour les problèmes plus difficiles, par exemple si un bébé ne prend pas assez de poids ou s'il ne veut pas prendre le sein.

Consultantes en lactation

Référez-vous à une consultante en lactation pour les problèmes plus complexes, tels que le diagnostic de faible production de lait et l'aide aux mamans de bébés prématurés. Leur nom est suivi de la mention IBCLC, ce qui signifie qu'elles sont membres de l'International Board of Certified Lactation Consultants et ont reçu une formation exhaustive, consultez leur site Web pour voir si une consultante en est membre.

Quels problèmes une experte peut-elle régler ?

Voici quelques-uns des problèmes d'allaitement les plus courants et des liens vers des conseils supplémentaires.

Un bébé qui ne prend pas le sein

Idéalement, votre nouveau-né prendra le sein au cours des premières heures. Si ce n'est pas le cas ou si la prise est inconfortable, une sage-femme ou une maman accompagnante pourra contrôler la prise. N'hésitez pas à demander un nouveau contrôle, même si cela a été fait dans l'établissement où vous avez accouché. Si votre bébé ne prend toujours pas le sein après 24 heures et que vous n'êtes plus à la maternité, une consultante en lactation IBCLC pourra également vous aider. En savoir plus sur la prise correcte du sein.

Mamelons douloureux

Presque toujours causés par une mauvaise prise de votre bébé, une maman accompagnante ou une conseillère peut vous aider à corriger sa position. Si la douleur est intense ou persistante, même après des ajustements, une consultante en lactation IBCLC peut rechercher une cause n'ayant pas été identifiée auparavant. En savoir plus sur les mamelons douloureux.

Engorgement des seins

La meilleure manière d'éviter l'engorgement (seins inconfortables, pleins et durs lors de la montée de lait, généralement entre le deuxième et le quatrième jour) est d'allaiter votre bébé fréquemment. Un spécialiste de l'allaitement peut vous montrer comment masser vos seins et exprimer votre lait manuellement ou au tire-lait pour relâcher la pression. Si votre bébé ne peut pas prendre le sein en raison de l'engorgement, vous devrez vous adresser à votre sage-femme ou à une consultante en lactation. En savoir plus sur l'engorgement.

Inquiétudes au sujet de la production de lait

De nombreuses mamans s'inquiètent de leur production de lait pendant les premiers jours. Une maman accompagnante, votre sage-femme ou le personnel infirmier vous indiquera s'il est normal pour votre bébé de se nourrir toutes les heures ou toutes les deux heures à ce stade. Tant que ses couches sont remplies d'urine et de selles et que votre bébé prend suffisamment de poids, il ne devrait pas y avoir de problème. En savoir plus sur le déroulement de la première semaine d'allaitement.

Si votre bébé ne prend pas de poids, une conseillère en allaitement ou une consultante en lactation pourra vous proposer un plan d'allaitement pour garantir son alimentation et préserver votre production. En savoir plus sur une production insuffisante de lait.

La discussion est importante

Parfois vous souhaitez simplement être rassurée sur le comportement de votre bébé, s'il tète fréquemment ou se réveille souvent la nuit. C'est tout à fait normal, en particulier s'il s'agit de votre premier enfant. Dans ce cas, discuter avec une personne ayant allaité son propre enfant et qui sait à quoi s'attendre, notamment une maman accompagnante ou une conseillère, peut vous réconforter.

Même si c'est éprouvant au début, souvenez-vous qu'avec la bonne préparation et l'aide adaptée, l'allaitement peut être très simple. Et, en cas de problème, demandez de l'aide aux spécialistes dès que possible pour vous remettre sur les rails.